La compensation carbone : une solution au réchauffement climatique ?

Avec les nombreuses activités de l’être humain, la terre ne cesse de s’échauffer. Cela provoque un changement climatique critique. Et ceci à cause des émissions de carbone qui augmentent au jour le jour. Les conséquences sont assez visibles avec un dérèglement du climat et de nombreuses autres catastrophes climatiques. Face à cela, les autorités du monde se mobilisent pour trouver des solutions adéquates. Ce qui pour l’heure, ne suffit pas pour inverser la tendance actuelle. Heureusement, il existe des solutions qui peuvent aider à lutter contre ce réchauffement climatique. Découvrons alors ces solutions.

Qu’est-ce que le réchauffement climatique ?

Le réchauffement climatique est un phénomène d’ordre mondial qui affecte le climat. Il se caractérise par une augmentation des températures au niveau du globe terrestre. Les causes profondes du changement climatique remontent à la révolution industrielle. En effet, c’est à cause de l’activité industrielle menée par l’Homme que les températures à la surface du globe terrestre ne cessent d’augmenter. Il ne s’agit donc pas d’un changement climatique naturel, mais plutôt d’un changement dû au développement économique et industriel d’origine anthropique. Ce problème grave s’évalue au sein du Groupe International d’Experts sur le Climat et les résultats sont publiés fréquemment. Si aucune solution définitive n’est trouvée, la vie de l’espèce humaine pourrait être menacée.

Quelles sont les alternatives aux changements climatiques ?

Les autorités à divers niveaux et les politiques ne cessent de mettre en commun des idées et des stratégies pour freiner l’évolution du réchauffement climatique. Parmi ces dernières, vous avez la compensation carbone ou encore la rénovation des bâtiments.

La compensation carbone

Quelle que soit l’activité qui est menée aujourd’hui, des particules et précisément le carbone sont libérés dans la nature. La compensation carbone vient comme une solution pour éliminer ce gaz libéré dans l’atmosphère. Il s’agit d’un procédé un peu complexe dans lequel une entreprise ou un individu va compenser son émission de gaz carbonique. Par exemple, si un individu émet une tonne de gaz carboniques à un endroit précis, ce gaz disparaîtra si du gaz carbonique est retiré de l’atmosphère à un autre endroit de la planète. Cela devient une équation nulle. C’est ainsi qu’il est possible en mettant en terre un arbre ou en installant une forêt en France par exemple de compenser l’émission du gaz carbonique d’un vol d’avion en Afrique.

La compensation carbone est efficace dans la mesure où la réduction effectuée est proportionnelle à l’émission. S’il est difficile de s’en assurer, il est possible d’y arriver en utilisant des énergies renouvelables ou nucléaires, c’est-à-dire faiblement carbonées. De plus, ces énergies doivent pouvoir permettre une compensation des émissions de carbone.

La rénovation des bâtiments

Les bâtiments constituent une grande source d’émission de carbone. Ils occupent la deuxième place juste derrière les industries. Pour exemple, le fioul, le gaz ou encore l’électricité sont des éléments qui produisent énormément de carbone. Si ces éléments ne sont pas un problème en soi, ils sont majoritairement gaspillés étant donné que les habitations ne sont pas bien isolées.

Pour limiter cet impact, il est important de procéder comme le suggère le site artisanat-france.fr, à une rénovation énergétique. En la faisant, vous avez 50 % d’énergie qui est conservée, réduisant ainsi efficacement les émissions de carbone.

En somme, la compensation carbone est un excellent moyen de lutte contre le réchauffement climatique. Cependant, cette solution demande de nombreux efforts et une volonté forte. Y associer d’autres solutions serait également une façon de résoudre le problème.