Tout savoir sur l’interdiction des chaudières au fioul au 1 janvier 2022

Interdiction des chaudières au fioul au 1 janvier 2022

Un récent décret validant l’interdiction des chaudières fioul en 2022 sera bientôt en vigueur. Son application aura lieu au premier janvier 2022 exactement. Quelles sont réellement les modalités de ce décret, son champ d’application? Qu’en est-il des foyers très modestes qui ont remplacé leurs chaudières fioul récemment?

Pourquoi faut-il interdire les chaudières au fioul ?

La chaudière au fioul est un mode de chauffage encore largement utilisé dans les zones rurales ou n’étant pas connectées aux réseaux de gaz naturel. Ce type d’habitation représente 12 % des habitations françaises, soit 3,5 millions d’habitations. Malgré le coût de l’installation de la chaudière et la facture élevée du fioul, la chaudière au fioul reste le choix de nombreux français. Rien que l’année dernière par exemple, le nombre de chaudières à fioul qui ont été installées dans tout le pays s’élève à plus de 20 000. Pourtant, le fioul est l’une des énergies les plus polluantes par son émission de gaz à effet de serre. On évalue l’impact carbone des bâtiments à environ 20 % des gaz à effet de serre. En termes pratiques, le chauffage d’une maison d’environ 100 mètres carrés pendant un an pollue autant qu’une voiture qui parcourt 50 000 km.

Qui sont les personnes concernées par ce décret d’Interdiction des chaudières fioul au 1 janvier 2022 ?

Le but de ce décret est qu’en 2030, la quasi-totalité des habitations françaises soient équipées d’un système de chauffage écologique. Même si le décret d’Interdiction des chaudières fioul au 1 janvier 2022 n’entre en vigueur qu’en 2022, les nouveaux bâtiments seront frappés par cette interdiction le 1er juillet 2021. Ainsi, à compter de cette date, aucun nouveau bâtiment ne sera équipé d’un chauffage au fioul. Néanmoins, les maisons déjà équipées de chaudières à fioul ne seront contraintes de changer leur chauffage qu’au moment où ce dernier serait amorti et inutilisable.

La chaudière au fioul à quelques exceptions près

Des exceptions majeures sont envisageables en cas d’absence d’alternatives manifestes. En effet, certaines zones de France ne sont pas connectées aux réseaux de gaz naturel ; il n’est donc pas possible d’envisager l’utilisation des chaudières à gaz. À cela peut s’ajouter le fait que certaines zones connaissent un mauvais apport en électricité. Dans ce cas, l’utilisation d’une pompe à chaleur ne serait envisageable pour un chauffage optimisé pour remplacer une chaudière fioul en 2022.

Quelles sont les solutions proposées ?

Plusieurs solutions ont été proposées par le gouvernement. Elles sont non seulement plus respectueuses de l’environnement, mais elles alourdissent moins aussi la facture du chauffage.

La pompe à chaleur air/eau

La pompe à chaleur air/eau puise l’énergie dans l’air à l’extérieur pour la restituer à l’intérieur. Même si le coût d’acquisition est légèrement élevé, le rendement l’est également (1 kWh consommé pour 4 kWh restitués). Il existe également des modèles réversibles très utiles en été pour rafraichir votre logement.

La chaudière à gaz à condensation pour palier à l’Interdiction des chaudières fioul au 1 janvier 2022

La chaudière à gaz est possible pour les maisons ayant accès au gaz naturel. C’est une option à réfléchir tout de même et dont le coût (acquisition et facture) est abordable. Si éventuellement vous n’êtes pas connecté aux réseaux de gaz, le coût du raccordement pourrait s’ajouter à la facture. Cela reste pourtant un mode de chauffage utilisant de l’énergie fossile. Il se pourrait que la prochaine interdiction par décret soit réservée au gaz. Si cela était le cas nous le mentionneront sur le blog des énergies renouvelables.

La chaudière à granulés

La chaudière à granulés est l’option la plus efficace et la plus économique. L’installation de la chaudière à granulés est assez simple si le réseau de chauffage avait déjà été mis en place. Même si le coût d’acquisition de la chaudière est très élevé, le granulé lui-même reste l’un des combustibles les plus abordables du marché.

Comment financer le changement de votre chauffage ?

La rénovation de votre système de chauffage , avant l’Interdiction des chaudières fioul au 1 janvier 2022, permet de faire des économies d’énergie et de préserver l’environnement. En plus de ne plus subir l’évolution du prix du fioul domestique. Mais, tout le monde n’a pas les moyens de financer cette opération parfois très coûteuse. De ce fait, plusieurs financements existent pour soutenir les projets de rénovation énergétique. La prime Rénov, par exemple, est une aide offerte par le gouvernent aux ménages modestes pour installer des systèmes de chauffage plus respectueux de l’environnement. D’autres sources de financement sont le crédit d’impôt, l’éco-prêt et la prime coup de pouce.

Si vous souhaitez des renseignements pour changer une chaudière au fioul, vous pouvez remplir ce formulaire et nous prendrons contact avec vous pour vous renseigner