La fin du pétrole annoncée ?

La fin du pétrole annoncée a demi-mots par nos élus est elle une réalité à court ou moyen termes? L’essor sans précédant donné à la filière des énergies renouvelables, conjugué à la baisse de la demande de l’ère post covid ainsi que l’effondrement du cours du baril peuvent-ils précipiter sa chute si salutaire pour la planète?

 

Retour sur l’histoire du pétrole et des guerres qu’il a provoquer.

Comme toute ressource durant l’histoire (le sel, la soie, les épices) le pétrole n’a cesser d’attiser les convoitises. L’histoire récente nous le prouve à de maintes reprises. Les japonais ont attaqué pearl harbor à cause de leur dépendance énergétique. Hitler lui même a dit au Generalfeldmarschall von Manstein en 1942 lors de la bataille du Caucase : ” Sans le pétrole de cette région, la guerre est perdue“. La course au Caucase fût effrénée et heureusement ratée. Plus récemment, l’invasion de l’Iraq dans les années 1990 laissera toujours planer le doute dune guerre pour la domination du pétrole et l’indépendance énergétique américaine. Les stocks stratégique sont d’ailleurs surveillés de très près par toutes les grandes puissances en cas de guerre. L’iran ou encore le Vénézuela sont au bord de la guerre civile tellement cette ressource vitale pour eux ne s’exportent plus dû aux sanctions américaines.

La fin du pétrole annoncée : quelle alternative énergétique pour les pays émergents

Il est flagrant de constater à quel point les pays émergents ont accumuler un retard en terme de développement, d’infrastructures ou d’éducation. Lors de la première révolution industrielle, ils n’étaient pour la plupart que des colonies dont les grandes puissances tiraient profit à souhait. La culpabilité de ces mêmes grandes puissances ne leur permet pas d’imposer le cercle vertueux de l’économie durable à ces mêmes pays émergents. N’y-a-t-il pourtant pas là un formidable défi à relever? Comme Jeremy Rifkin le dit dans son livre sur la troisième révolution industrielle, la course aux développement des ressources nouvelles productrices d’énergie passera peut-être par eux!

Quel est le potentiel de production d’électricité de l’Afrique grâce au photovoltaïque?

Le gisement solaire est quasi infini sur ce continent qui pourrait être indépendant énergétiquement voir même revendre son courant au autres continents.

alternative énergétique pour les pays émergents

En France le plan de relance 2020-2021 qui mise sur la transition écologique avec 30 milliards d’euros

Le gouvernement français a annoncé, par la voix de son ministre Jean Castex, un plan de relance post covid ambitieux pour la filière des énergies renouvelables. L’hydrogène se taille la part du lion avec 2 milliards d’euro pour les seules années 2020 et 2021. La boucle sera d’autant plus vertueuse si l’on produit de l’hydrogène grâce à de l’électricité dé carboné. Cette énergie présente de nombreux avantages tant le procédé est simple et infini. Extraire l’hydrogène de l’eau au moyen d’électrolyse. La pile à combustible comme objectif final à de l’avenir devant elle.

Le Ministère de la transition écologique espère 27% de production énergétique verte en 2023. La publication de la nouvelle Programmation Puriannuelle de l’Energie (PPE)du 23 avril 2020 y fait référence clairement.

D’après Barbara Pompili, Ministre de la transition écologique, Environ 7 milliards d’euros serviront à la rénovation énergétique des bâtiments. L’accélérateur de cette rénovation thermique globale se veut être la nouvelle aide nommée Prime Rénov lancée en 2020 pour remplacer les aides de l’anah. Comme le souhaite le syndicat de énergies renouvelables, Faire de la neutralité carbone du bâtiment un pilier de la relance. Tant de sujets sur lesquelles nous n’en sommes qu’au début et qu’y ont un avenir radieux au niveau industriel comme local. La demande d’emploi de ces filières énergétiques ne cesse de croître.

La fin du pétrole annoncée : les véhicules électriques battent des records de ventes en 2020

+ 231% en juin 2020 par rapport à juin 2019, autant de ventes au premier semestre 2020 que sur toute l’année 2019!

Les véhicules électriques souffraient à leur lancement de problèmes d’autonomie en partie résolus depuis. En effet, le seuil des 400 km d’autonomie ayant été dépassés, cela devient suffisant pour plus de 90 % des usagers. La voiture électrique pourrait-elle suivre la même courbe d’usagers que le smartphone grâce à ses atouts incontournables?

Tout ceci est on ne peut plus claire. Associés aux résultat des verts aux législatives 2020, le peuple semble avoir fait le choix de la transition écologique. Les mesures gouvernementales incitatives sont une réaction à cette tendance et non une action.

La consommation de pétrole par secteur en 2013

  1. transport routier 43%
  2. industrie 16%
  3. résidentiel, commercial, agricole 11%
  4. produits pétrochimiques 10%
  5. aviation 6%

En remplaçant les véhicules thermiques et les chaudières individuelles c’est plus de 50% de consommation de pétrole en moins par an!

Les changements de mentalité dans la consommation durable à venir affectera les ventes de produits pétroliers. La génération des enfants du baby boom a largement compris l’enjeu grâce à la voix de représentants comme Gretha Tunberg. La transition écologique a le vent en poupe mais qu’en est il des recettes générées par la TIPP (taxe intérieur sur les produits pétroliers)? Par quoi l’état va-t-il remplacer cette manne?